Je venais de divorcer et étais à la recherche d’un logement à Bruxelles pour une période de courte durée. Un beau jour, ma fille trouva une annonce sur le site de la Fondation Josefa

C’est très progressivement, à travers la lecture des textes fondamentaux de la Fondation Josefa, à travers les rencontres périodiques et, surtout, les longs échanges individuels avec Gilbert, que m’est apparu le vrai visage de Josefa, au-delà du service caritatif commun à de nombreuses entreprises et actions philanthropiques… 

Selon l'entendement « classique », au premier abord, je suis tenté de répondre par la négative à cette interpellation. Mais est-ce si sûr ?

Après trois ans de cheminement, me parait venu le moment de saluer et de remercier Pierre et Françoise que Josefa peut justement considérer comme ses « parents » de cœur...

Page 7 sur 8